L'usine SNR Cévennes plébiscite le train logistique Fenwick

5 sept. 2017

SNR Cévennes, spécialiste du roulement, plébiscite le train logistique Fenwick qui contribue à la chaîne de valeur du Lean Manufacturing et à la sécurité de son site de production d’Alès.

Rencontre avec un homme de terrain, proche de ses équipes et expert des procédés de fabrication, au service de SNR depuis 35 ans.
M. Yves Liégeois Responsable Service Transports/Manutention et Magasins nous plonge dans une industrie technique à la pointe de l’automatisme.

De gauche à droite sur la photo : Yves Liégeois, Grégory, Marina Masseboeuf et Stéphane Lhermet Responsable des Ventes Languedoc-Roussillon

Le groupe NTN-SNR dont le siège est basé à Annecy (Haute-Savoie), fabrique près de 450 000 roulements par jour pour approvisionner tous les grands groupes automobiles, industriels et aéronautiques du monde.

Le site d’Alès sur la zone d’activité de Croupillac dans les Cévennes fait figure de référence en terme d’excellence opérationnelle, l’obtention du label « Vitrine Industrie du Futur » en octobre 2016 en témoigne. Les lignes de production n’ont cessé de croître depuis le démarrage en 2013 de l’unité dédiée aux roulements de roues automobiles de 3ème génération.

Le bâtiment de 7 000 m² de l’anciennne usine Richard Ducros impose aux équipes logistiques de faire face à des contraintes structurelles (nombreux poteaux, allées étroites, angles droits…) et de s’adapter sans cesse pour répondre aux objectifs de Lean, de sécurité et ainsi rester une usine innovante. « Notre marché est exigeant ; ici nous travaillons au micron, c’est un façonnage très minutieux. La production a été lancée avec 2 modules. Aujourd’hui ce sont 6 qui tournent à plein régime et le 7ème sera bientôt en place» , explique Yves Liégeois. Chaque module, d’une capacité de production de 500 000 roulements par an, est composé de plusieurs machines-outils pour la rectification et l’assemblage. Ils offrent le maximum d’automatisation permettant ainsi à l’opérateur de se concentrer sur des opérations de pilotage de ligne, de contrôle qualité et de réglage.

L’application de manutention est donc importante, les chariots sont utilisés pour approvisionner les gares en bout de ligne mais aussi recupèrer les déchets tout en parcourant de longues distances en intérieur comme en extérieur, avec des charges pouvant aller de 200 à 900 kg.

« La qualité des conditions de travail sur nos sites NTN-SNR et la sécurité sont des éléments essentiels à nos yeux. Quand nous avons consulté les équipes Fenwick notre objectif était simple : 0 engin à fourches dans l’usine, plus de confort pour nos agents logistiques et leur environnement tout en respectant nos enjeux de productivité », complète Yves Liégeois.

« C’est dans ce contexte d’intensification des cadences, de gestion de cycle en 3/8 week-end et d’amélioration des flux d’approvisionnement de chaîne que nous avons présenté en avant-première notre nouveau train logistique aux équipes SNR lors du premier World Of Material Handling Linde », déclare Christian Sauzin Directeur Marketing.

Un train logistique comme valeur du Lean

La solution complète Fenwick est constituée d’un tracteur standard Fenwick pouvant tracter de 3 à 8 tonnes et de remorques polyvalentes et ergonomiques, supportant respectivement de 600 kg à 2 tonnes de charge.

« Lors de ma première démonstration, ce qui a immédiatement convaincu les équipes SNR et nous a démarqué, ce sont ces 3 spécificités :

  • un pilotage électrique à distance de chaque remorque permettant de charger ou décharger en un temps record de manière individuelle,
  • les 4 roues directrices électriques du train pour répondre à l’étroitresse du site (le rayon de giration le plus faible du marché 3 mètres 70 pour un train de 13m de long),
  • sans omettre les suspensions au niveau de chaque roues de la remorque permettant d’absorber les chocs et d’éliminer les nuisances sonores », explique Anthony Vernizeau – Chef de produits frontaux et tracteurs.

Grégory est Agent Logistique chez SNR depuis plusieurs années et fait partie des 5 personnes habilitées à conduire le train logistique, il effectue les passages en gares et permet à la production de suivre son cours quelque soit le niveau d’urgence. Son regard est constament aux aguêts des alertes effectuées sur les lignes par les opérateurs de production. « La levée électrique des trolleys qui s’actionne au sein du poste de conduite du tracteur via la télécommande et au niveau de chaque remorque au pied, c’est vraiment un plus au quotidien. En plus il est confortable, je ne ressens plus la fatigue liée aux vibrations en fin de journée », déclare t-il.

Les points clés du train logistique :

  • Large gamme de remorques – 13 configurations
  • 800 kg à 2 tonnes
  • 4 roues directrices électriques
  • Levée électrique avec pilotage à distance (dans le poste de conduite du tracteur) et individuellement sur chaque remorque
  • Toutes les remorques ont des coins biseautées pour éviter les frottements entre les remorques lors d’un ½ tour
  • Toutes les roues intègrent un système de suspension

Une réponse sur-mesure possible grâce aux équipes locales Fenwick

5 types de trolleys sont utilisés sur le site de SNR Cévennes, ils sont équipés de roues folles avec freins qui génaient la sortie au niveau des remorques. Toute l’équipe projet de Nîmes s’est mobilisée pour apporter une réponse sur-mesure et transformer les remorques afin de supprimer le frottement : Michel Bord - Technicien dédié depuis plus 20 ans chez SNR, Jean-Michel Vézien - Technicien solutions clients et Christophe Brugeas - Attaché commercial service. « Nous avons notamment effectué tous les quatre, avec Monsieur Liégeois plusieurs tests sur site avant la mise en route finale, aussi pour trouver l’écartement idéal des fourches et éviter aux opérateurs d’avoir à les régler sans cesse individuellement », commente Marina Masseboeuf - Attachée commerciale chariot Fenwick Nîmes.

« Sur un site comme celui-ci, la gestion humaine est importante, il nous faut donc des matériels robustes pour éviter toutes ruptures sur la chaîne. Pour preuve notre ancien tracteur Fenwick a maintenant 1800 heures et il tourne toujours comme un avion. Le travail s’effectue sur la durée totale du poste et nous avons donc plusieurs batteries de relais. C’est pourquoi nous attachons une importance particulière au chariot mais aussi aux équipes de proximité à l’écoute de nos besoins », conclut Yves Liégeois.

Le nouveau train logistique Fenwick circule depuis plus d’un an et participe fortement au très bon score de 0 accident sur le site SNR-Cévennes dont toutes les équipes sont fières. D’ailleur une réflexion autour de l’introduction d’un deuxième train logistique est en cours.

Service Communication Presse