Les chariots élévateurs ATEX Fenwick-Linde à protection antidéflagrante
Des opérations sûres grâce à la protection antidéflagrante (ATEX)

Chariots élévateurs antidéflagrants

Sûrs, efficaces et ergonomiques dans tous les environnements

Les processus industriels génèrent souvent des gaz, fumées, buées ou nuages de poussière explosive. C’est le cas notamment dans les industries chimiques et pharmaceutiques, dans le secteur de l’impression et du papier, ou encore dans l’industrie de transformation des céréales et du sucre. Dans ces entreprises, les chariots de manutention doivent donc disposer d'une protection antidéflagrate (ATEX) maximale afin d’éviter les accidents.

C’est pourquoi, nombre de chariots frontaux électriques ou diesel, transpalettes ou autres chariots de magasinage Fenwick sont proposés en version « ATEX ». Ainsi, l’ensemble du flux de marchandises d'une entreprise peut circuler sous protection antidéflagrante. Les composants susceptibles de produire des étincelles, tels que ceux de la transmission, des roues ou des fourches de levage sont enfermés dans une enveloppe de protection ou fabriqués avec un matériau spécifique sûr.

Par ailleurs, la température de surface de chaque composant du chariot est régulée pour éviter toute explosion. Enfin, grâce à leurs équipements additionnels, les chariots de manutention conservent la rentabilité, la performance et l’ergonomie de conception emblématiques des produits Fenwick.

Circuler en zones dangereuses en respectant la réglementation.

La réglementation relative à la protection antidéflagrante (ATEX) est de plus en plus stricte, que ce soit au niveau de l’UE ou national. Les chariots de manutention doivent donc répondre à des critères techniques toujours plus exigeants. Pour les équipements antidéflagrants de ses chariots élévateurs et transpalettes, Fenwick-Linde suit la réglementation en organisant les zones de danger comme suit : certains modèles Fenwick conviennent pour les environnements dans lesquelles des substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard sont présentes occasionnellement.

Ces chariots élévateurs et transpalettes de zone 1 nécessitent une protection antidéflagrante de catégorie 2G. Les zones dans lesquels des substances inflammables sous forme de gaz ne sont pas présentes ou si elles le sont, ce n'est que de courte durée, nécessitent une protection antidéflagrante de catégorie 3G. Pour ce qui est des nuages de poussière explosifs, la réglementation ATEX de l’UE distingue les zones 21, 22 ou 23, selon que les nuages de poussière sont présents en permanence, occasionnellement ou temporairement. Pour presque toutes les zones de danger définies, Fenwick peut proposer une large gamme de chariots élévateurs diesel ou électrique protégée contre les explosions.

Conception selon les catégories de protection antidéflagrante et classes de température

Lors de la conception de chariots de magasinage antidéflagrants (ATEX), les ingénieurs Fenwick ont recours aux technologies les plus adaptées pour répondre aux exigences de chaque catégorie de protection antidéflagrante ou classe de température ciblée. Chaque substance est classée dans un certain groupe d’exposition aux explosions en fonction de son degré de sensibilité. Les substances figurant dans les groupes d’explosion les plus élevés comme l'hydrogène ou le gaz acétylène, requièrent des mesures de protection plus drastiques sur le chariot. Les substances sont également classifiées en fonction de la température à partir de laquelle elles peuvent provoquer une explosion, sous forme de gaz ou de buée. Ainsi, les différents composants du chariot élévateur doivent donc être refroidis.

Mesures de protection antidéflagrantes des chariots électriques pour les catégories de protection 2G et 3G

Isolation

Afin d’éviter qu’un chariot de manutention électrique Fenwick ne provoque des étincelles, tous les composants électriques comme les moteurs de traction, de levage, de pompage et de direction ainsi que les commandes électriques comme les relais, les horamètres et le système d’affichage de la capacité batterie sont isolés dans des enveloppes protectrices résistantes à la pression.

Vissés

Le câblage entre les composants est équipé de vis spécifiques et des batteries, raccords et connecteurs certifiés sont installés.

Revêtement

Pour éviter la production d'étincelles, en cas de collision avec un rayonnage métallique par exemple, les fourches des chariots élévateurs et des transpalettes sont recouvertes d'un fourreau en laiton ou en acier inox.

Température contrôlée

La température des chariots est contrôlée. Lorsque la température maximale autorisée est atteinte, la vitesse de travail du chariot est réduite ou il peut même être mis à l'arrêt par le système. Si possible, des échangeurs thermiques sont placés au niveau des échappements ou des moteurs afin de mieux dissiper la chaleur et maintenir la disponibilité des chariots.

Antistatiques

Les étincelles peuvent également être provoquées par la simple charge statique des chariots. C'est pourquoi les sièges et les composants plastiques de la cabine ainsi que les roues, sont équipés d’un revêtement spécifique pour les rendre conducteurs. Les jantes sont recouvertes partiellement pour éviter les charges électrostatiques vers le sol. Les organes de commande électriques de la cabine fonctionnent sur un courant électrique faible, ainsi, seules des pièces d'origine Fenwick peuvent être utilisées.

Mesures de protection antidéflagrantes des chariots diesel pour les catégories de protection 2G et 3G

Isolation

Le moteur de ces chariots fonctionne sur la combustion de carburant, des substances très inflammables, ce qui fait grimper la température au niveau des pièces du moteur et des échappements. C’est pourquoi, pour les chariots thermiques, l’intégralité du moteur est antidéflagrant (ATEX). Les pièces électriques centrales pour le moteur et les organes de commande, la batterie de démarrage, le démarreur et l’alternateur sont également isolés dans une enveloppe protectrice.

Contrôle de la température

La transmission des chariots élévateurs est équipée d'un dispositif d’arrêt automatique. Il arrête le moteur lorsque le liquide de refroidissement ou les échappements dépassent la température maximale autorisée, ou bien en cas de survitesse observée ou encore lorsque la pression d’huile du moteur est trop basse.

Étanchéité

Des mesures de protection spéciales sont prises lorsque la partie moteur dispose de connexions mécaniques vers l’extérieur. Par exemple, des joints d'étanchéité sont scellés des deux côtés de la partie moteur avec une jauge d'huile vissée et un système autonome de purge d’air du carter-moteur.

Refroidissement

Dans les chariots antidéflagrants (ATEX) Fenwick, les moteurs diesel disposent d'un système de refroidissement de gaz d’échappement qui évacue la chaleur des échappements vers le liquide de refroidissement via un échangeur de chaleur. De plus, un pare-étincelles empêche toute intrusion de gaz ou poussière à risque dans le moteur et un pare-flamme supprime tout risque de propagation de flammes et de chaleur à l'échappement.

Équipement optionnel antidéflagrant (ATEX)

Les modèles antidéflagrants proposent les mêmes équipements en option que les chariots standards Fenwick. Dans ce cas, les fonctionnalités électriques comme les moteurs d'essuie-glace, les phares de travail, le BlueSpot™ Fenwick ou les éclairages sont également isolés pour éviter tout risque d'explosion.

Les processus industriels génèrent souvent des gaz, fumées, buées ou nuages de poussière explosibles. C’est le cas notamment dans les industries chimiques et pharmaceutiques, dans le secteur de l’impression et du papier, ou encore dans l’industrie de transformation des céréales et du sucre. Dans ces entreprises, les chariots élévateurs de manutention doivent donc disposer d'une protection antidéflagrante (ATEX) maximale afin d’éviter les accidents.

C’est pourquoi, bon nombre de chariots élévateurs en porte-à-faux, chariots élévateurs à mât rétractable, gerbeurs et transpalettes de Fenwick-Linde sont proposés en version « ATEX ». Ainsi, l’ensemble du flux de matériels d'une entreprise peut circuler sous protection antidéflagrante. Les composants susceptibles de produire des étincelles, tels que les éléments de la transmission, les roues ou les fourches de levage sont protégés par un traitement de surface.

Par ailleurs, la température de surface de chaque composant du chariot élévateur est régulée pour éviter toute surchauffe. Enfin, malgré ces équipements de protection additionnels, les chariots élévateurs conservent la rentabilité, la performance et l’ergonomie emblématiques des chariots Fenwick.

Circuler en zones dangereuses tout en respectant la réglementation

Les exigences légales en termes de protection antidéflagrante sont régulièrement mises à jour et standardisées. Ces nouvelles règles doivent être appliquées rapidement et de manière correcte. Que ce soit pour les chariots élévateurs ou chariots de magasinage en version ATEX de Fenwick, aussi bien les chariots élévateurs que la documentation rattachée sont conformes aux dernières mises à jour de la législation. Ils répondent aux exigences de la directive européenne sur l’utilisation de chariots de manutention en atmosphères explosibles (EN 1755) et de la directive ATEX 2014/34/UE.

La conformité CE est garantie par l’application de normes harmonisées au cours du processus de développement. Tous les composants (matériel et modules clés) ainsi que le chariot élévateur dans son ensemble sont soumis à un test type ou sont certifiés par un organisme de contrôle certifié reconnu. Fenwick propose des chariots élévateurs adaptés à une utilisation dans des milieux où le risque d’explosion est provoqué par des gaz, des vapeurs ou des poussières et n’apparaît, en fonctionnement normal, qu’occasionnellement (zone 1/zone 21) ou brièvement (zone 2/zone 22). Les chariots élévateurs des catégories 2G/D et 3G/D sont précisément adaptés aux conditions d’utilisation indiquées dans les documents de protection antidéflagrante du client.

Ex-Schutz_4457_7469_CX
Chariots élévateurs antidéflagrants Fenwick

Mesures de protection ATEX

Les chariots élévateurs Fenwick spécialement développés pour répondre aux exigences des atmosphères explosibles allient tous les avantages éprouvés des chariots élévateurs de série à des mesures de protection antidéflagrante complètes et conformes aux directives ATEX.

Les composants électriques tels que les moteurs, les commandes, les capteurs, les interrupteurs ou les écrans sont protégés des risques d'explosion par différents niveaux de protection. Fenwick utilise des encapsulages résistants à la pression, une sécurité renforcée, une sécurité intrinsèque, des enrobages, des équipements étanches, des équipements ne provoquant pas d’étincelles et des boîtiers résistants aux dommages.

Une conception spécifique permet de protéger les composants mécaniques. Les fourches et freins sont isolés pour éviter la formation d’étincelles mécaniques. Les composants en plastique comme les tapis, les pneus, les réservoirs et les revêtements de siège sont protégés contre les charges électrostatiques dangereuses.

Un contrôle électronique de la température permet de s’assurer que, lorsque les conditions d'utilisation sont extrêmes, certains seuils de température ne sont pas dépassés.

Conception selon les catégories de protection antidéflagrante et classes de température

Lors de la conception de chariots industriels antidéflagrants (ATEX), les ingénieurs Fenwick ont recours aux technologies les plus adaptées pour répondre aux exigences de chaque catégorie de protection antidéflagrante ou classe de température ciblée. Chaque substance est classée dans un certain groupe d’exposition aux explosions en fonction de son degré de sensibilité. Les substances figurant dans les groupes d’explosion les plus élevés, comme l'hydrogène, requièrent des mesures de protection plus drastiques sur le chariot élévateur. Les substances sont également classifiées en fonction de la température à partir de laquelle elles peuvent provoquer une explosion, sous forme de gaz ou de buée. Les composants du chariot industriel concernés sont conçus en conséquence.

Technologies innovantes en version protection antidéflagrante

Grâce à une étroite collaboration entre les équipes Fenwick recherche et développement de série et ATEX, les systèmes d'assistance, fonctions de sécurité et équipements spéciaux innovants sont également mis à disposition rapidement pour une utilisation en atmosphère explosible. Une sélection d’équipements optionnels spéciaux est disponible : du système de gestion de flotte Fenwick connect aux feux de travail Fenwick VertiLight, en passant par le BlueSpot Fenwick. Ainsi, les flottes composées de chariots élévateurs standard et ATEX peuvent être équipées du même niveau de confort et de sécurité.

Parfaitement adapté

Vidéo sur la manutention manuelle de fûts

Manutention manuelle de fûts

Gerbeur avec manutention manuelle de fûts pour les zones 1 et 21

Vidéo sur la manutention de fûts télécommandée

Manutention de fûts télécommandée

Gerbeur avec manutention de fûts télécommandée pour les zones 1 et 21

Service

Même pour les applications en atmosphères dangereuses et explosibles, vous pouvez faire confiance à notre réseau de maintenance dense. Nos techniciens de service formés conformément aux règles ATEX internationales s’assurent que votre chariot élévateur antidéflagrant reste prêt à l’emploi et passe sans problème les contrôles réguliers imposés par la réglementation. À l'image de l'approvisionnement en pièces de rechange pour les pièces standard, les pièces de rechange pour chariots élévateurs antidéflagrants Fenwick sont disponibles via un système d’approvisionnement centralisé au niveau mondial disponible 24 h/24 et 7 j/7. Les pièces de rechange restent disponibles bien au-delà de l’arrêt de production de la série.