Ce navigateur est obsolète. Veuillez utiliser un autre navigateur afin de profiter pleinement de notre site internet.
Un chariot élévateur Fenwick en action chez DB Schenker.
Toutes les informations sur votre smartphone

Schenker prend le contrôle de sa flotte de chariots élévateurs

La digitalisation a bouleversé les processus logistiques : Les flottes sont devenues intelligentes, les chariots élévateurs communiquent entre eux et la gestion des données améliore la manutention. Au terminal de Lunda, en périphérie de Stockholm, Pierre Cauwenbergh de DB Schenker maîtrise parfaitement sa flotte de chariots élévateurs grâce à l’innovant système de gestion de flotte Fenwick connect.

« Toutes les personnes qui travaillent ici profitent de Fenwick connect », dit-il.

DB Schenker Suède

DB Schenker est l’une des plus grandes entreprises de logistique du monde qui offre des services de transport sur route et rails, des transports internationaux maritimes et aériens ainsi que des prestations de conseil et des solutions de stockage et de logistique. Depuis la Suède, toutes les marchandises possibles, des petits circuits imprimés aux énormes pièces de bateau, sont envoyées à travers le monde. Le groupe Schenker a été fondé par Gottfried Schenker, dont l’idée de regrouper les différents colis en une unité de transport unique reste encore d’actualité aujourd’hui. DB Schenker Suède est une filiale du groupe public allemand Deutsche Bahn et emploie 3 500 collaborateurs répartis sur 25 districts de toute la
Suède. Le terminal de Lunda est le plus gros terminal de DB Schenker en Suède et représente un nœud important du système de terminaux de l’entreprise dans le pays.

Source : www.dbschenker.com

Pierre, responsable des chariots élévateurs et de la formation chez DB Schenker, connaît très bien les versions précédentes du système de gestion de flotte de Fenwick et sait ce qu’il représente en termes d’efficacité, de sécurité et de rentabilité. Schenker a désormais franchi un pas de plus en collaboration avec Fenwick.

L’entreprise remplace tous les chariots frontaux Fenwick du terminal de marchandises et colis de Stockholm par de nouveaux chariots élévateurs Fenwick. Ce processus a été lancé le 1er novembre, date à laquelle 30 chariots élévateurs ont été mis en service. Au total, 50 chariots seront remplacés, gerbeurs et transpalettes confondus.

Fenwick connect est installé sur 23 chariots du terminal de Lunda, et tous disposent de toutes les fonctions offertes par le système. Cela inclut Access, qui gère l’accès, les autorisations et les données d’inscription personnelles des caristes. L’outil d’analyse, qui suit les performances de la flotte. La détection de chocs, une surveillance électronique des dommages. Mais aussi la fonction de contrôle de sécurité et le Pre-Op Check, explique Magnus Ragnarsson, coordinateur connect chez Fenwick.

Magnus Ragnarsson, coordinateur de Fenwick connect et Pierre Cauwenbergh, responsable de la formation chez Schenker.

Magnus Ragnarsson, coordinateur de connect chez Fenwick connect et Pierre Cauwenbergh, responsable de la formation chez DB Schenker.

La sécurité dans le viseur

Pour Pierre Cauwenbergh, cet investissement complet de Schenker dans connect lui permet de maîtriser parfaitement sa flotte de chariots élévateurs. Il souligne en particulier l’aspect sécurité.

« Si une collision se produit, ce qui est tout sauf inévitable, nous avons une procédure que nous suivons toujours. Nous vérifions d’abord comment va le ou la cariste. A-t-il ou elle subi un choc, et a-t-il ou elle besoin d’une assistance médicale ou de rentrer chez lui/elle pour le reste de la journée ? Puis, nous inspectons le chariot élévateur et les marchandises. À partir de ces informations, nous dressons un rapport d’incident directement dans le système, que nous pourrons utiliser par la suite pour l’historique et les analyses. »

Le transbordement est-il forcément plus efficace lorsque l’on conduit les chariots élévateurs à grande vitesse ?

« Pas du tout. D’une part, il y a un risque de basculement et de collision, et d’autre part la vitesse empêche parfois de bien manipuler les marchandises. Connect nous permet de mesurer tout cela. Nous pouvons évaluer la productivité à une vitesse donnée, puis réduire la vitesse des chariots élévateurs et procéder à une nouvelle analyse après un certain temps. Quand nous réduisons la vitesse de quelques kilomètres par heure, la productivité ne diminue pas forcément pour autant. Cela signifie une vitesse réduite pour une productivité similaire, ce qui a un impact positif sur la rentabilité et la sécurité. »

Avant qu’un cariste puisse accéder à un chariot élévateur, il doit toujours réaliser le Pre-Op Check à l’aide d’un lecteur placé sur le chariot.

Précieux pour la rentabilité

« Si toutes les fonctions disponibles sont installées, je bénéficie d’une vision globale de l’ensemble de ma flotte. Je peux voir quels caristes disposent d’une autorisation pour certains chariots élévateurs et, comme nous l’avons déjà évoqué, je peux réduire la vitesse des chariots si nécessaire. Je reçois également tous les rapports nécessaires pour connaître la durée de circulation active et le taux d’utilisation des chariots élévateurs ou la répartition entre marche arrière et marche avant, savoir si les batteries ont été changées à temps, et bien plus », explique Pierre.

« À partir des rapports, je peux ensuite déterminer si la flotte est adaptée à nos activités. Y a-t-il trop ou trop peu de chariots élévateurs, et a-t-on besoin de davantage de chariots d’une certaine catégorie ? Les rapports sont un outil économique très précieux à l’heure de planifier le développement de la flotte et certains investissements. Pour le moment, notre flotte est optimale, mais cela peut changer. »

Quand on lui demande ce que les caristes pensent de connect, Pierre répond :

« Nous avons testé le système et ils savent de quoi il s’agit. Je n’ai observé aucune résistance, bien au contraire. Connect nous permet de répondre aux exigences d’autorisation et grâce à la réduction des collisions et chocs et à une conduite plus apaisée, la sécurité a été renforcée. J’ai l’impression que tous comprennent et savent apprécier ce que cela représente pour leur travail et leur sécurité. »

Un chariot élévateur Fenwick sur le site de DB Schenker.

Vous souhaitez en savoir plus sur Fenwick connect ?

Contactez-nous