Ce navigateur est obsolète. Veuillez utiliser un autre navigateur afin de profiter pleinement de notre site internet.
Le chariot combiné K Fenwick déployé chez LINHARDT
On emballe, et c’est parti !

Les chariots Li-ION de Fenwick ont séduit le spécialiste de l’emballage LINHARDT

Chez LINHARDT, l’un des leaders de l’emballage, l’activité bat son plein dans l’entrepôt à hauts rayonnages du siège de Viechtach en Allemagne... et depuis peu de manière plus efficiente et plus ergonomique grâce à la technologie Fenwick.

Comme son nom l’indique, un véritable « Champion Caché » se repère assez facilement lorsque l’on y regarde de plus près : non pas grâce à des bannières surdimensionnées et des publicités en prime time, mais plutôt sous la forme de produits du quotidien qui font désormais partie intégrante de nos vies. Bon nombre d’entre eux, ou plutôt leurs emballages, proviennent de la maison LINHARDT : du tube en plastique au pulvérisateur en passant par les tubes en aluminium pour les célèbres feutres dont le nom comporte la lettre E.

La fiabilité et la performance doivent être au rendez-vous... mais l’ergonomie aussi

Dans cet entrepôt à hauts rayonnages, les marchandises s’accumulent sur 9 allées de 16 mètres, où deux chariots pour allées étroites prennent et déposent inlassablement des marchandises. « Nos deux chariots doivent déplacer environ 1 000 palettes par jour, cela fait beaucoup d’emballages à emballer », sourit Volker Rankl, Head of Logistics chez LINHARDT. Le duo de chariots est essentiel à l’ensemble des processus du site. « Si les chariots élévateurs tombaient en panne, nous pourrions encore laisser tourner la production pendant dix heures maximum, puis nous manquerions de place », résume le logisticien.

Une fiabilité absolue et une performance maximale sont donc évidemment des critères incontournables à l’heure de choisir des chariots industriels. Mais en parallèle, le facteur ergonomie est lui aussi tout en haut du cahier des charges de LINHARDT : « Ici, nos employés réalisent un travail incroyable sur trois équipes, et le plus puissant des chariots élévateurs ne nous sert à rien si les employés ne s’y sentent pas bien et s’il leur alourdit la tâche. »

La devise est : bienvenue le Li-ION, au revoir le plomb

En parlant de lourdeur : dans les allées étroites, LINHARDT misait jusqu’à maintenant sur des chariots dotés de batteries plomb-acide affichant 2,3 tonnes sur la balance. « Nous devions remplacer ces colosses jusqu’à trois fois par jour, une tâche herculéenne », se souvient Michael Eiser, magasinier. « Nous voulions épargner cela à notre équipe, d’autant plus que le changement de batterie occupait

un temps de travail précieux », ajoute son collègue Volker Rankl. C’est ainsi que les responsables se sont mis en quête de nouvelles solutions en juillet 2020. Finalement, le choix s’est porté sur deux chariots K Fenwick qui remplacent les chariots d’un autre constructeur depuis décembre 2020. La principale nouveauté : le passage du plomb-acide à la technologie de pointe Li-ION proposée par la maison Fenwick-Linde.

Volker Rankl, Responsable Logistique chez LINHARDT
Nous avons pu utiliser les interfaces des nouveaux chariots K Fenwick sans le moindre problème pour les connecter à notre Warehouse Management System.

Volker Rankl, Responsable Logistique chez LINHARDT

Efficience, marque : excellent

Pas de changement de batterie fastidieux et chronophage ni de travaux de maintenance, élimination des stations de remplacement de batteries, recharge d’opportunité facile et jusqu’à 30 pour cent d’efficience énergétique gagnée : Depuis le début, l'équipe de LINHARDT a été séduite par la haute performance des chariots Fenwick système énergétique Fenwick a convaincu d’emblée. « Nous couvrons ainsi trois équipes sans le moindre problème, car les recharges d’opportunité peuvent être réalisées pendant le déchargement des camions le matin et la nuit. Le week-end, nous rechargeons entièrement les chariots élévateurs », explique le cariste Michael Eiser. En ce qui concerne l’aspect pratique, une grande coche verte est déjà dessinée dans la case des chariots rouges Li-ION : check !

Intégration, marque : intelligent

Du côté des responsables logistiques qui entourent Volker Rankl, c’est surtout la fluidité d’intégration des chariots élévateurs qui les a impressionné. Malgré le passage à la marque Fenwick, tous les processus logistiques existants ont pu être conservés et les chariots facilement intégrés au système de gestion d’entrepôt en place. Les trois tailles différentes de palettes avec lesquelles travaille LINHARDT n’ont pas non plus posé de problème. « En passant à des chariots Fenwick, nous n’avons dû procéder à aucun changement systémique ni à aucune adaptation, tout s’est parfaitement déroulé », se réjouit le directeur logistique Volker Rankl.

Bilan du projet, marque : excellent

« En conclusion, entreprendre ce projet a vraiment valu la peine pour nous », résume Volker Rankl avec satisfaction. Et chez le professionnel de l’emballage, les cartons de projets sont encore pleins : LINHARDT s’est en effet fixé pour objectif d’accroître l’efficacité globale de ses installations à moyen terme, pour atteindre un taux de 70 %. Avec les deux nouveaux puissants chariots de l’équipe, les conditions ne pourraient être idéales...

L’entrepôt à hauts rayonnages du spécialiste des emballages LINHARDT

Groupe LINHARDT

Le groupe LINHARDT est un spécialiste de l’emballage implanté à Viechtach, en Allemagne. Au siège ainsi que sur deux sites allemands et un site international naissent de multiples solutions d’emballages en aluminium et plastique qui sont ensuite utilisées dans les domaines de la santé, de la beauté et de la maison. Pour sa logistique, cette entreprise traditionnelle fondée en 1943 fait depuis longtemps confiance aux chariots Fenwick sur ses différents sites. Au siège de Viechtach, onze chariots industriels d’Aschaffenbourg sont utilisés, des transpalettes et gerbeurs aux chariots frontaux en passant par les chariots pour allées étroites.